• Soeurs de Notre-Dame (Chanoinesse de Saint Augustin)

    Maison Notre-Dame, 1 Avenue du 8 mais, 03000 AVERMES
    Tél : 04.70.46.36.06 – cndavermes03@orange.fr
    Responsable : Sœur Noëlle de CHAMPEAUX, résidence Ste Thérèse
    Appt 306, 41 rue des Potiers, 03000 MOULINS
    Tél : 04.70.48.28.48 – 06.59.93.91.01
    Noelle.de-champeaux@wanadoo.fr

    HISTOIRE ET RÉALITÉS

    La congrégation a pris naissance en Lorraine en 1597. A son origine, la rencontre de deux saints : Pierre Fourier et Alix l e Clerc, animés d’un même souffle apostolique et particulièrement ouverts aux appels de leur époque.

    Partageant avec Pierre Fourier, curé de Mattaincourt (Vosges) le souci pastoral de l’instruction des filles alors fort négligée, Alix et ses premières compagnes ouvrirent des écoles accessibles à toutes, où les filles pourraient apprendre un métier et devenir plus aptes à agir dans la famille et la société.

    Pendant trois siècles, la congrégation a présenté le visage de communautés de style monastique, liées aux grandes institutions d’éducation. Depuis Vatican II, les Sœurs se sont ouvertes à de nouvelles formes de vie et de prière communautaires. Leur action éducative se diversifie dans l’attention aux besoins des plus pauvres (enseignement, éducation de base, alphabétisation, catéchèse, santé, travail social, pastorale…).

    Les Sœurs de Notre-Dame tendent à vivre :

    • La spiritualité de l’Incarnation : rencontrer dans l’Evangile Jésus parcourant les routes humaines et le reconnaître dans le pauvre. D’où la place particulière de Marie qui nous invite à Cana à « faire tout ce que nous dira son Fils ».
    • L’esprit de Saint Augustin, marqué par la communion fraternelle et le respect de chaque personne en sa diversité.
    • La vocation d’éducatrice, qui les rend créatives pour aider l’autre à devenir pleinement lui-même.
    • L’attention aux besoins et aux urgences de chaque pays, qui élargit leur mission à la dimension internationale. La congrégation est présente dans 14 pays d’Europe, d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie.

     

    Présence dans le diocèse. En 1821, à l’appel de l’archiprêtre de la Collégiale de Moulins et des autorités civiles, 3 religieuses arrivent d’Etampes pour ouvrir une école de filles, car la Révolution avait dispersé toutes les congrégations enseignantes.

    Ce fut d’abord la fondation du pensionnat Notre Dame, puis à la demande de Mgr de Dreux-Brézé, celle d’un cours normal d’institutrices d’où naquit en 1852 un Tiers-Ordre, dont les sœurs se répandirent dans 38 villages du diocèse pour tenir les écoles et répondre aux besoins des paroisses. Elles seront expulsées de leurs écoles en 1903.

    Quant au pensionnat Notre-Dame, il a contribué à la formation du Centre scolaire Saint-Benoît.

    Actuellement, les Sœurs sont présentes dans les secteurs pastoraux de Moulins-Nord à Avermes, la Cathédrale et le quartier des Chartreux.

    (Source : site internet du diocèse de Moulins)


     

    Voir aussi

    Site internet de la Congrégation Notre-Dame (chanoinnesses de saint Augustin)