• Servants d'Autel

    Pourquoi des servants de Messe ?

    Servants d'AutelL’Eglise attache une grande importance à la beauté de la prière liturgique. Cette prière exprime la foi des chrétiens et la nourrit. Dans la liturgie, chacun a son rôle : le célébrant et les concélébrants éventuels, le diacre s’il y en a un, l’assemblée bien sûr, mais aussi les lecteurs, la chorale, le chantre, l’organiste etc. Les "servants de messe", appelés également "servants d’autel" ou "enfants de chœur", sont appelés à intervenir dans le chœur de l’église, aux côtés du prêtre. Leur présence est discrète et très utile.

    Le rôle du servant d’autel ?

    Le rôle des servants d’autel est multiple : porter la croix de procession, les cierges, l’encensoir, la navette (qui contient l’encens) le livre ; ils interviennent particulièrement à l’offertoire de la messe, pour aider à la préparation de l’autel et à la présentation par le célébrant du pain et du vin. Le servant d’autel est donc une aide pour le prêtre, au service de la prière de toute l’assemblée ; il doit accomplir sa fonction le plus dignement possible et rester discret.

    (photo ci-contre : procession d'entrée de la messe d'ordination presbytérale à la cathédrale de Moulins en juin 2009)


     

     
    A Castelgandolfo, à la fin de l'audience générale du mercredi 29 août 2012, le pape Benoît XVI s'est adressé aux servants d'autel français, en pèlerinage national à Rome, du 25 au 31 août. 
     

    « C'est avec affection que je vous salue, chers servants d'autel venus de France pour leur pèlerinage national à Rome, ainsi que Mgr Breton, les autres évêques présents et les accompagnateurs de ce groupe important. Chers jeunes, le service que vous accomplissez fidèlement vous permet d'être particulièrement proches du Christ Jésus dans l'Eucharistie. Vous avez l'énorme privilège d'être près de l'autel, près du Seigneur. Ayez conscience de l'importance de ce service pour l'Église et pour vous-même. Que ce soit pour vous l'occasion de faire grandir une amitié, une relation personnelle avec Jésus. N'ayez pas peur de transmettre avec enthousiasme autour de vous la joie que vous recevez de Sa présence ! Que votre vie tout entière resplendisse du bonheur de cette proximité avec le Seigneur Jésus ! Et si un jour vous entendez son appel à le suivre sur le chemin du sacerdoce ou de la vie religieuse, répondez-lui avec générosité ! À tous, je souhaite un bon pèlerinage aux tombeaux des Apôtres Pierre et Paul ! Merci ! Bon pèlerinage ! Que le Seigneur vous bénisse ! »

    Servants d'Autel

    Pélé des servants d'autel à Rome 2012 (photo famillechrétienne.fr)

     

     
     

    LA PRIERE DU JEUNE SERVANT

    Seigneur, apprends-moi à toujours mieux te rendre grâce
    Pour les merveilles que tu as faites
    A te découvrir dans ta parole
    A te découvrir dans mes frères.

    Fais de moi un loyal serviteur
    Témoin de ta présence
    Proclamant ta bonne Nouvelle
    Portant  ta lumière avec joie.

    Donne-moi d’être sans cesse disponible à mes frères
    Semeur d’amour et de paix
    A l’exemple de Marie, mère de ton fils,
    Et notre mère à tous.

    Secours-moi dans les difficultés
    Aide-moi à ne pas avoir peur pour m’engager
    Afin que ton règne vienne
    Sur la terre comme au ciel

    Amen.

    Servants d'Autel

     (ordinations en 2009 à la cathédrale de Moulins)


    Voir aussi 

    Le site des servants d'autel de bon secours
    Un site très intéressant pour servant d'autel, avec quizz, vidéos, astuces, ect. à découvrir sans modération
    Des jeux sur la liturgie, sur la catéchèse, etc. pour les servants d'autel

     

     

     


     

    vidéo :

    Messe du pape Benoit XVI à Rome en Français lors du pélèrinage des servants d'autel août 2012

     

     

     


    A quoi servent les servants de messe ?

    Les servants de messe ont la chance d’être plus proches du prêtre, qui tient durant la messe le rôle de Jésus. Ils ont donc une place privilégiée, dont ils peuvent être fiers. Il est important qu’ils accomplissent leur service avec joie et avec un grand respect pour Jésus.

    Pourquoi le prêtre a-t-il besoin de servants de messe ?

     Les personnes qui se réunissent pour la messe sont comme une grande famille. Or, dans une famille tout le monde a quelque chose à faire. Ce n’est pas la mère ou le père qui fait tout tout seul. Si le prêtre faisait tout tout seul, la messe serait triste. Dans une messe, tout le monde est invité à prier et à chanter. Les servants de messe font plus : ils apportent ce qu’il faut apporter et enlèvent ce qu’il faut enlever.

     Pourquoi doit-on servir la messe en blanc ? D’autres couleurs seraient plus joyeuses

     L’habit blanc que nous appelons « aube » est l’habit du baptisé. Il signifie que les péchés sont enlevés de notre cœur. Le prêtre aussi porte l’habit blanc pour la célébration de la messe et des autres sacrements. Lui aussi est un baptisé. L’évêque aussi et même le pape mettent l’aube pour célébrer. Eux aussi sont des baptisés. Le baptême est la porte d’entrée dans la communauté des croyants. Celui qui n’est pas baptisé ne peut recevoir aucun des autres sacrements.

     Pourquoi sonnent les cloches de la tour de l’église avant la messe ?

     Pour dire à tout le monde que la messe va bientôt commencer. Ceux qui sont encore loin doivent alors se dépêcher pour ne pas être en retard.  La sonnerie des cloches sert aussi aux malades, qui ne peuvent pas venir à la messe. Ils peuvent prier à la maison en communion avec ceux qui sont rassemblés dans l’église.

     A quoi servent les clochettes que l’on sonne durant la messe ?

     Les clochettes que les servants font résonner à un moment précis de la messe, informent toutes les personnes dans l’église que c’est le moment le plus important de la célébration. Et s’il y a des aveugles, ils sont informés, parce qu’ils entendent.

     Pourquoi fait-on une génuflexion au début de la messe ?

     Par la génuflexion nous saluons Dieu qui est présent dans l’église. Nous lui montrons notre respect, parce qu’il est le Créateur de tout ce qui existe. La génuflexion est un acte d’adoration. Adorer Dieu signifie lui dire qu’il est le Créateur, reconnu, respecté et vénéré de nous tous. Nous n’adorons que Dieu, les trois personnes en Dieu : Père, Fils et Saint Esprit.

     Pourquoi nous tenons des cierges allumés, lorsque le prêtre lit l’évangile ?

     Parce que Jésus a dit un jour : « Je suis la Lumière ». Cela signifie que c’est Jésus qui nous montre le chemin, que ce sont les paroles de Jésus qui éclairent notre route. C’est lui qui nous donne le bon conseil dans nos difficultés et dans nos peines. C’est avec lui aussi que nous pouvons nous réjouir chaque jour de notre vie.

     Pourquoi apporter au prêtre d’abord le calice et les hosties et après le vin et l’eau ?

     Il présente d’abord le pain en offrande à Dieu et c’est après qu’il verse du vin dans le calice et y ajoute une goutte d’eau. C’est la suite logique de l’action. Le vin dans le calice signifie les souffrances que Jésus a supportées pour nous. La goutte d’eau signifie les toutes petites souffrances que nous supportons pour Jésus.

    Pourquoi y a-t-il la messe ?

    Parce que Jésus s’est réuni avec ses apôtres le soir avant sa passion et sa mort pour un repas. Et c’est durant ce repas qu’il a pris du pain et a dit : « Ceci, c’est mon corps ». Et à la fin du repas il a pris le calice et a dit : « Ceci, c’est mon sang ». C’est ainsi que Jésus a célébré la messe pour la première fois. Et il a dit : « Faites cela jusqu’à ce que je revienne », c’est-à-dire jusqu’à la fin du monde. La messe est le troisième de nos sept sacrements, l’unique qu’on peut célébrer chaque jour et même plusieurs fois chaque jour. La communion que nous recevons durant la messe est la nourriture pour notre cœur. C’est cette nourriture-là, Jésus, qui nous fait vivre pour la vie éternelle.

     Pourquoi utilise-t-on du vin blanc, pas du vin rouge ?

     Parce que les femmes qui font la lessive auraient beaucoup de difficultés à faire disparaître les tâches rouges sur le linge qu’utilise le prêtre pour sécher le calice. Il faudrait inventer une autre façon de nettoyer le calice.

     Pourquoi le prêtre boit-il le vin tout seul ?

     Cette question est mal posée. Jésus a dit : « Ceci, c’est mon sang. » Il n’a pas parlé de vin. Si je célèbre la messe avec des gens qui aimeraient communier aussi au calice, je leur donne aussi le sang du Christ. Je ne le fais pas lorsqu’il y a beaucoup d’enfants qui n’aiment généralement pas le goût du vin. Le prêtre peut très bien donner les hosties et deux personnes à sa droite et à sa gauche présenter chacune un calice. Je pense que cela s’introduira peu à peu.

     A quoi sert l’encens ?

     L’encens est l’un des trois cadeaux que les mages ont apporté à Jésus. C’est un signe et un témoignage de respect et d’honneur pour le Fils de Dieu. Il y a aussi un psaume qui dit que l’encens monte vers le ciel et que c’est ainsi que nos prières montent vers Dieu.

     Pourquoi les servants de messe vont-ils encenser l’assemblée ?

     L’assemblée est composée de personnes baptisées. Or, le baptême fait de l’homme un fils de Dieu et de la femme une fille de Dieu. Dieu le Père reconnaît en nous son Fils. L’encens est donc le signe et le témoignage de respect et d’honneur pour les baptisés dont est composée l’assemblée.

     Pourquoi prendre l’hostie ?

     On ne prend pas l’hostie, on la reçoit. L’hostie est le pain du ciel, le pain de vie, le pain de Dieu, le Corps du Christ. C’est la nourriture du cœur. Cette nourriture peut avoir des effets surprenants sur le corps humain et sur toute l’existence d’un homme ou d’une femme ou d’un enfant. Recevoir le Corps du Christ, communier : c’est entrer en communion avec Jésus ; c’est embrasser Jésus dans son cœur ; c’est une extraordinaire source de joie et de bonheur.

     Pourquoi peut-on communier seulement à partir de la première communion ?

    Parce qu’il faut avoir préparé son cœur avant de pouvoir s’avancer pour recevoir le Corps du Christ. Il faut savoir distinguer le pain que l’enfant mange à la maison et le Pain de Dieu qu’il reçoit au cours de la messe. Il faut avoir développé dans son cœur une bonne amitié avec Jésus. Il faut aussi savoir au moins quelques prières : le Notre Père, le Je vous salue, Marie et le Gloire au Père.

    Pour qui peut-on prier ?

     On peut prier pour toutes les personnes : les parents, les frères et sœurs, les amis, les camarades et même pour les ennemis. On peut prier pour les personnes de toutes les langues, de toutes les races, de toutes les cultures. On peut aussi demander à Dieu de nous protéger de tout danger, de la maladie, des tremblements de terre et des ouragans. On peut encore demander à Dieu de nous aider à faire du bon travail, de réussir un examen, de trouver un bon apprentissage et plus tard un bon travail.